Rapport global au sujet de la menace qui pèse sur les pollinisateurs

La plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les systèmes écosystémiques (IPBES) a publié son premier rapport sur la santé de nos pollinisateurs. Dans ce document, le groupe international d’experts indépendants publie des chiffres mondiaux de pollinisateurs ainsi que des recommandations concrètes d’actions pour les gouvernements des Etats membres de l’ONU et d’autres leaders d’opinion.

L’IPBES constate que le nombre de pollinisateurs (abeilles sauvages et mellifères, guêpes, papillons, insectes, oiseaux, chauve-souris, etc.) est en recul et que ces animaux sont fortement menacés. La situation en ce qui concerne l’abeille mellifère varie fortement d’une région et d’un pays à l’autre (diminution surtout aux Etats-Unis ainsi que dans certains pays européens, augmentation principalement dans les pays en développement et émergents).

Pour protéger les pollinisateurs, l’IPBES prône le principe d’une agriculture durable (y compris des processus écologiques dans la culture d’aliments).
Concrètement, la plate-forme propose :

  • la culture de bandes de fleurs sauvages et la mise à disposition de biotopes pour les pollinisateurs
  • la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires pour que les pollinisateurs y soient moins exposés
  • l’amélioration de l’élevage d’abeilles mellifères vers une plus grande résistance aux agents pathogènes, alliée à une réglementation plus sévère du commerce de pollinisateurs et de la pollinisation commerciale.


Chiffres mondiaux relatifs aux pollinisateurs

  • 20’000 espèces d’abeilles sauvages
  • 75% des cultures d’aliments dépendent, en tous cas en partie, de pollinisateurs animaux
  • 5 – 8% de la production alimentaire dépend directement de pollinisateurs animaux (valeur estimée de pollinisation : 235 – 577 milliards de $ US)
  • Presque 90% des fleurs sauvages dépendent dans une certaine mesure d’une pollinisation animale
  • 1.6 millions de tonnes, telle est la production annuelle de miel des abeilles mellifères occidentales
  • 16.5% des pollinisateurs vertébrés sont menacés d’extinction
  • 40% des pollinisateurs invertébrés (surtout abeilles et papillons) sont menacés d’extinction


Vers le communiqué de presse: 

Vers le rapport officiel: