Formation de jeunes colonies ou achat de colonies en Suisse

Cet hiver encore, des colonies ont été perdues. L'idéal est de les remplacer par des jeunes colonies formées par l'apiculteur lui-même ou par des colonies achetées dans sa propre région. Il faut faire attention à certains points dans le cadre de l'achat et de la vente d'abeilles (voir aide-mémoire 4.11.). Comme des pertes hivernales relativement importantes se profilent dans certaines régions, il faut partir du principe que les colonies proposées en Suisse ce printemps ne suffiront pas à couvrir les besoins. Le SSA déconseille vivement les importations. Le risque est trop grand d'importer en même temps le petit coléoptère de la ruche ou d’autres pathogènes des abeilles. Au lieu de cela, les apicultrices et apiculteurs devraient miser davantage sur la formation de leurs propres jeunes colonies à partir de la pleine floraison de la dent-de-lion. Selon la méthode de formation de jeunes colonies utilisée, le moment idéal pour la multiplication des colonies ne débute qu'avec la floraison des pommiers, du colza ou des érables sycomores.

 

Aide-mémoire du SSA sous www.abeilles.ch/aidememoire  

Achat/vente de colonies : Aide-mémoire 4.11. Achat et vente d’abeilles

Méthodes de formation des jeunes colonies : Aide-mémoire 1.4.2. – 1.4.7.