Non à une réintroduction du GAUCHO

Les producteurs de betteraves sucrières demandent avec insistance aux autorités fédérales une autorisation d’urgence d’un néonicotinoïde interdit depuis 2019, l’imidaclopride, plus connu sous le nom commercial de Gaucho. Ce produit a été retiré, de même que d’autres néonicotinoïdes, en raison de son extrême toxicité pour les abeilles, les invertébrés du sol, des cours d’eau, mais également pour les vertébrés et les humains.

Les associations faîtières d’apiculture en Suisse, soit apisuisse, Bienenschweiz, la FTA et la SAR sont extrêmement inquiètes et opposées à une éventuelle dérogation demandée pour une durée de trois ans, deux ans seulement à peine après l’interdiction de ce néonicotinoïde. Ceci d’autant plus que rien de nouveau sur le plan scientifique ne justifie de revenir sur cette décision et que des méthodes alternatives à ce pesticide sont à disposition des producteurs de betteraves sucrières.

Un courrier sera prochainement adressé par apisuisse au conseiller fédéral Parmelin pour exprimer les vues du monde apicole. Des interventions auprès des media sont également en cours.

Enfin, une pétition a été lancée et peut être signée en ligne à l’adresse suivante : http://chng.it/gYFdWYRBMB  .