Frelon européen Vespa crabro

Quelques apiculteurs-trices observent actuellement une prédation de frelons européens (espèce indigène) à leur rucher. Cependant, comparée aux frelons asiatiques qui chassent des abeilles par centaines, la prédation des frelons indigènes se limite à quelques dizaines d’abeilles par jour. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter: en cette saison, une colonie d’abeilles en bonne santé compte environ 20 à 25'000 abeilles et peut se priver de quelques individus.

Que faire? Sélectionnez les colonies fortes et, en cas de forte prédation, protégez-les avec des muselières (cf. aide-mémoire 2.7.1. Instruction pour un trou de vol protégé par une grille  ).

En août, un nid de frelons européens nécessite environ 500 g de nourriture par jour (guêpes, mouches, moustiques, taons, abeilles, araignées, chenilles, etc.) et contribue ainsi activement à un équilibre dans la nature. Il est de ce fait contreproductif de chasser et de tuer ces insectes utiles.